Déclaration de la CLAC au "Rassemblement pour un vrai bilan de P-6" - 16 juin 2014

Je peux vous résumer le 1er mai anticapitaliste de 2014 selon les médias de Montréal : "Pourquoi, pourquoi y'a pas d'itinéraire ?" Comme si c'était ce qu'il y avait de plus important, comme si le jour du 1er mai était reconnu mondialement comme la journée sans itinéraire. C'est clair, on est anticapitaliste : on s'oppose à cette classe politicailleuse qui décide de se partager tout le gâteau entre eux et qui nous laisse seulement les déchets. Alors, quand on nous dit qu'il faut protester en suivant un itinéraire approuvé par le gouvernement, s'habiller de la manière approuvée par le gouvernement, scander les slogans approuvés par le gouvernement, faire les actions approuvées par le gouvernement ... La protestation approuvée par le gouvernement, ce n'est plus de la protestation. Une perturbation approuvée par les banquiers, ça ne perturbe rien. Une manifestation approuvée par la police, ça s'appelle une parade.

Solidarité avec Bobette!


*SOLIDARITÉ AVEC BOBETTE !*

Lors de la manifestation du 1er mai dernier, la répression policière a été brutale et plusieurs personnes ont été blessées. Bobette a été visée personnellement par des policiers du SPVM pour ses activités politiques, ils l'ont brutalisée physiquement et harcelée psychologiquement. Vous pouvez lire ici, un résumé de ce qui est arrivé à Bobette le 1er mai. Depuis, à cause de ses blessures, Bobette, qui est artiste de cirque, a dû annuler ses contrats, ce qui la prive de revenus.

Depuis, les policiers du SPVM continuent l'intimidation et le harcèlement physique et psychologique envers Bobette. Elle a été arrêtée, le 17 juin dernier, alors qu'elle attendait son tour pour un pro forma devant la cour municipale. Huit policiers, dont l'un de ceux qui l'ont arrêtée le 1er mai, l'ont arrêtée brutalement et c'est elle qui est accusée au criminel d'intimidation contre un policier. Cette arrestation est clairement une réponse des policiers à la poursuite de Bobette contre le SPVM.

Show bénéfice pour Bobette le 26 juillet

https://www.facebook.com/events/675258395887467/?ref_notif_type=plan_mal...
Déclaration à endosser : Dénonçons l'intimidation et la brutalité policière
https://cobp.resist.ca/documentation/appel-dendossement-d-non-ons-lintim...

*L'impunité policière ne peut pas continuer!*

Bobette poursuit le SPVM pour préjudice corporel, moral et matériel et elle doit ramasser 4000$ pour l'expertise médicale pour assurer sa défense. Nous lançons donc une campagne pour ramasser l'argent nécessaire pour l'expertise et pour l'aider financièrement en attendant qu'elle puisse retravailler.

*Nous faisons donc appel aux personnes, aux groupes et aux organismes pour soutenir Bobette financièrement pour sa poursuite contre la police de Montréal.*

Pour plus d'informations, vous pouvez-nous contacter à :
solidarite.bobette@gmail.com

- Pour faire un don pour la poursuite de Bobette, veuillez émettre un chèque à l'ordre de :


Convergence des luttes anticapitalistes


Veuillez indiquer "Solidarité Bobette" dans la ligne de mémo.


Et l'envoyer à l'adresse suivante :


CLAC-Montréal
c/o QPIRG Concordia
1500 de Maisonneuve O, #204
Montréal, Quebec
H3G 1N1


- Pour faire un don par PayPal:



Manifestation contre le Forum économique international des Amériques (mieux connu sous le nom de Conférence de Montréal)

06/10/2014 08:00
America/Montreal


10 juin 2014
8h00 (du matin!) PILE (Soyez à l'heure!)
Place du Canada : en face de la cathédrale (coin Metcalfe/René-Lévesque)

Rappel

Comment est-ce que je dois contester mon ticket?

  • Sur ta contravention, dans l'endroit approprié, coche « non coupable ».
  • À l'endos, il y a un espace où ils demandent ta version de l’événement, n'écris rien d'autre que « Je demande la divulgation complète de la preuve », décrire la situation aiderait les avocats de la poursuite à bâtir une preuve contre toi.
  • Il est recommandé de faire une copie du formulaire avant de l'envoyer.
  • Envoie le tout, soit par la poste à la cour municipale de Montréal ou en personne à l'un des comptoirs accès Montréal (voir leur site web pour les adresses). Par prudence, il est recommandé de garder une preuve de l'envoi du formulaire si l'on choisit de l'envoyer par la poste. Si tu contestes en personne, tu recevras un « reçu » de ta contestation.
  • Tu as 30 jours pour contester ton ticket à partir de la date de réception de celui-ci.
  • http://www.clac-montreal.net/FAQ_juridique

Malgré une répression hors de toutes proportions, la CLAC a réussi à prendre la rue ce 1er mai!



- À l’intention des médias-
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Montréal, le 2 mai 2014 - En dépit d’un degré de répression absurdement disproportionné, la Convergence des luttes anticapitaliste (CLAC-Montréal) a réussi à prendre la rue ce 1er mai, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs et travailleuses. Un plan avait été conçu pour permettre qu’une manifestation ait lieu coûte que coûte.

Tel qu’anticipé, un premier contingent d’une cinquantaine de personnes a été immédiatement encerclé à proximité du point de rendez-vous officiel de la manifestation, au coin de rues Ontario et Papineau, dès 18h. Toutefois, un deuxième départ avait été prévu par la CLAC à partir du métro Papineau à 18 h 15. Ce deuxième contingent, à peu près de la même taille que le premier, a pu marcher une dizaine de minutes avant d’être intercepté à son tour au coin des rues Sainte-Catherine et Plessis.

Syndiquer le contenu