Appel à un contingent anticapitaliste le 28 novembre

Appel à un contingent anticapitaliste dans la manifestation unitaire contre l'austérité et pour une meilleure redistribution de la richesse, organisée par la Coalition Main rouge

28 novembre 13h

Rendez-vous du contingent : au coin des rues Villeray et St-Laurent – Parc Jarry

Au Québec, le dogme de l'équilibre budgétaire traverse les frontières des partis politiques, quels qu'ils soient. Il faut avoir la mémoire courte pour penser qu'il est l'apanage du Parti libéral. Dès l'arrivée de Lucien Bouchard à la tête du gouvernement péquiste en 1996, la priorité devient le dégraissage de la fonction publique afin de parvenir au déficit zéro avant la fin du siècle. Les coupures budgétaires font mal, surtout dans le domaine de la santé. Les négociations avec les syndicats du secteur public sont dures, les frictions les plus fortes ont lieu lors de la grève des infirmières à l'été 1999. C'est d'ailleurs à cette époque que les travailleurs et travailleuses de la fonction publique acceptent, lors de négociations avec le gouvernement, des coupures de postes et de salaires afin d'assurer en contrepartie la protection des régimes de retraite, ceux-là mêmes que le gouvernement libéral souhaite amputer actuellement. Puis, sous le gouvernement Charest (2003-2012), un nouveau mot était sur toutes les lèvres, dont on comprenait plus ou moins la signification et que personne n'arrivait à épeler correctement : la prétendue « réingénierie de l'État ». Nouvelle chorale médiatique, mais même discours et mêmes politiques. Les fameux partenariats public-privé (PPP), le Plan Nord, les coupures dans les services et programmes sociaux, la pression accrue sur les syndicats, la hausse des tarifs qui a culminé avec la hausse des frais de scolarité, la grève étudiante et la crise sociale de 2012. Aujourd'hui, c'est l'austérité du gouvernement Couillard et le massacre à la tronçonneuse dans les acquis sociaux.

Tous ces gouvernements, tous partis confondus, ont opéré dans la continuité. Du déficit zéro à la rigueur budgétaire en passant par la réingénierie, ce sont toutes les mêmes politiques d'austérité et de compressions poussées par les élites économiques nationales et mondiales, qui doivent s'assurer de trouver sans cesse de nouveaux moyens de s'enrichir en perpétuant les « opportunités de croissance » du système capitaliste, tandis que la majorité s'appauvrit.

Après que les petits namis se soient bien engraissés mutuellement, ceux qui passent de la direction des grandes entreprises et institutions financières à celle des partis politiques, et vice-versa, veulent maintenant refiler la facture à la population.

Au Québec, on cumule les baisses d'impôt depuis les 10 dernières années, on a réduit les paliers d'imposition de 10 à 4, on a progressivement éliminé la taxe sur le capital des banques et entreprises financières, et la proportion du revenu payée par les plus riches en impôts et taxes n'a cessé de diminuer depuis le début des politiques de déficit zéro.

Des millions de travailleurs et travailleuses pauvres qui vivotent entre deux chèques, avec moins de 20 000 $ par année. On attaque de front les personnes à l'aide sociale avec des coupures inhumaines et des menaces dégradantes. Pendant ce temps, le prix de la bouffe ne cesse d'augmenter et les demandes dans les banques alimentaires explosent. Et pour calmer la gronde, on cherche à détourner notre attention avec un agenda identitaire, raciste et sécuritaire.

YA BASTA! Ne nous laissons pas duper... ça n'a pas commencé par le néolibéralisme et ça ne se terminera pas avec l'austérité. Tout ça n'est que le résultat incontournable du processus évolutif du système capitaliste : concentration de la richesse et répression. Pendant que certains accumulent les millions et les milliards, les peuples doivent lutter de plus en plus pour leur survie. Le futur est sombre pour les générations à venir, sans compter que notre planète s'essouffle et se meurt à petit feu. Alors avec tout ça... qu'est-ce qu'on attend pour se révolter ?

Le 28 novembre – luttons ensemble!

Joignez-vous au contingent anticapitaliste dans la manifestation unitaire de la Coalition Main rouge

13h, au coin des rues Villeray et St-Laurent – Parc Jarry

INFO:

info@clac-montreal.net
http://nonauxhausses.org/manif28nov/

Le verger au complet!

La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) produit une série de podcasts sous forme d'entrevues nommée Le Verger au complet qui vise la diffusion d’informations relatives à l’abolition de la police et des prisons et à la justice, en abordant des thématiques telles que l'emprisonnement des migrant.e.s, la criminalisation de la dissidence et la justice transformatrice.

Alors que les discours libéraux présentent les violences policières comme l'affaire de quelques pommes pourries dans le panier nous proposons plutôt une analyse critique de la police et des institutions punitives: on ne réforme pas un système pourri, on l’abolit! Attaquons-nous au verger au complet!



Les idées et la révolte se partagent

DIRA - Bibliothèque anarchiste - 2035 Boulevard St-Laurent Montréal dira @ riseup.net

Disclaimer notice: The host and administrators of this site, as well as the owner of both clac2010.net and clac-montreal.net domain names, in no way encourage illegal activity. The content of this site is compiled strictly for informative purposes. - April 28th, 2010 -

Avis de non-responsabilité : L'hébergeur et les administrateurs de ce site, ainsi que le propriétaire des noms de domaine clac2010.net et clac-montreal.net, n'encouragent personne à commettre des actes illégaux. Le contenu de ce site est compilé strictement à titre informatif. - 28 avril 2010 -

User login