6 à 8 sur la criminalisation de la pauvreté et le profilage social

Dans le cadre de sa campagne de mobilisation contre la pauvreté et la précarité intitulée « Ils sont riches parce qu'on est pauvres et on a raison de se révolter ! » (voir détails plus bas), la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal) tiendra une une série de discussions thématiques sous forme de 6 à 8, qui auront lieu dans différents quartiers de Montréal. La formule est simple : présentations d'une vingtaine de minutes chacune par des personnes impliquées dans un groupe en lien avec la thématique choisie, suivies d'une discussion ouverte avec la salle.

La CLAC vous invite à la première de cette série, qui portera sur la criminalisation de la pauvreté,le profilage et l'exclusion sociale.

Quand : mercredi le 1er février à 18h
Où : au Station Ho.st (1494 Ontario Est)
Avec : Bernard St-Jacques (Clinique droits devant) sur la criminalisation de la pauvreté et le profilage social, et Émilie Joly (organisatrice communautaire en logement) sur la stigmatisation des personnes à l'aide sociale et le projet de loi 70 (devenu la loi 25).

Pour plus d'informations : info@clac-montreal.net

Notre campagne

Quand il n'y a pas de crise économique, c'est l'austérité, les coupures et le déficit zéro qui nous appauvrissent. C'est le cercle vicieux du système capitaliste qui se renouvelle depuis des centaines d'années, s'engraissant du travail de la majorité pauvre au profit des plus riches avec la complicité des gouvernements, pantins des riches et puissants. Et ils appellent cela la démocratie !

Ce n'est pas dans l'intérêt de la population que l’impôt fédéral sur le revenu des entreprises soit passé de 28 % à 15 % depuis les 15 dernières années et ce n'est pas non plus pour notre bien que les plus grandes banques canadiennes, qui ont fait 30,3 milliards de dollars de profit en 2013, bénéficient du taux d’imposition le plus bas de tous les secteurs d’activités économiques. D'ailleurs, au moins la moitié d'entre elles ne paient pas d’impôt grâce aux abris et aux paradis fiscaux. Toutes les structures de notre société sont faites pour favoriser les riches. On nous exploite, on nous ment et on nous demande de nous serrer la ceinture, alors que celles des riches éclatent !

Ils sont riches parce que nous sommes pauvres et nous avons raison de nous révolter contre les coupures dans l'aide sociale, les soins de santé et l'éducation, et contre les prix des logements et de la nourriture qui grimpent sans arrêt. Nous avons aussi raison de nous révolter contre les inégalités sociales, le patriarcat, l'exclusion des personnes migrantes, des personnes âgées, des personnes handicapées et de celles vivant avec des troubles de santé mentale. Nous ne voulons plus nous endetter pour manger, nous crever pour un patron qui s'en met plein les poches, pendant que les gouvernements coupent dans les services, et que les riches et leurs entreprises siphonnent les fonds publics !

Assez de ce discours qui prétend que si on est pauvres, c'est parce qu'on est paresseux et paresseuses! Agissons ensemble pour barrer la route aux crosseurs, profiteurs et exploiteurs, qui s'enrichissent et décident de notre vie à notre place. Mettons en miettes leur système qui nous maintient au bas de l'échelle!

Activités à surveiller :

  • Action contre la pauvreté dans le cadre de la semaine de mobilisation des organismes communautaires en février
  • Capsules audio issues de notre vox-pop itinérant sur la pauvreté et la précarité
  • Une affiche photo-roman grand format sur la pauvreté et la précarité
  • Un journal de campagne en prévision du 1er mai anticapitaliste
  • Le printemps des banques; possibles activités surprises lors des assemblées générales annuelles
  • Une manifestation anticapitaliste (et une grève sociale ?!) le 1er mai
  • Vos propositions sont également les bienvenues !

Matériel de mobilisation :

date_et_heure: 
Mercredi, février 1, 2017 -
13:00 to 15:00

Abécédaire anticapitaliste

Après CISM pendant plus d'un an, le comité agitprop de la CLAC sévit maintenant sur les ondes de CKUT à l'Émission Off The Hour un vendredi par mois. La chronique est basée sur la formule d'un abécédaire: une lettre, un mot, une tirade. Ça ne se passe pas dans l'ordre alphabétique, mais selon l'actualité. D comme dénoncer, C comme crosse ou crosseurs. Bonne écoute!



Les idées et la révolte se partagent

DIRA - Bibliothèque anarchiste - 2035 Boulevard St-Laurent Montréal dira @ riseup.net

Disclaimer notice: The host and administrators of this site, as well as the owner of both clac2010.net and clac-montreal.net domain names, in no way encourage illegal activity. The content of this site is compiled strictly for informative purposes. - April 28th, 2010 -

Avis de non-responsabilité : L'hébergeur et les administrateurs de ce site, ainsi que le propriétaire des noms de domaine clac2010.net et clac-montreal.net, n'encouragent personne à commettre des actes illégaux. Le contenu de ce site est compilé strictement à titre informatif. - 28 avril 2010 -

Connexion utilisateur