Communiqué post-1er mai: en action malgré le confinement !

Le 1er mai dernier, comme chaque année depuis plus d'un siècle, c'était la Journée internationale des travailleuses et travailleurs. Malgré le confinement, plusieurs personnes ont pris action pour redécorer la ville. La situation peut sembler sombre, mais il y a quand même quelques points positifs malgré tout.

L'air de nos villes est plus pur qu'il ne l'a été depuis au moins un siècle. La consommation pétrolière ralentit en même temps que la production de gaz à effet de serre. Pour beaucoup de gens, le confinement forcé est un moment de revoir notre relation malsaine avec le travail dans cette société capitaliste hyperperformante et hyperproductive.

Nous nous définissons par le travail. Une des première question qu'on pose à quelqu'unE qu'on rencontre est "qu'est-ce tu fais dans'vie ?". La Droite a martelé pendant des décennies que les gens qui ne travaillaient pas étaient des parasites. Est-ce que, du jour au lendemain, toutes ces personnes confinées sont soudainement devenues des parasites ? Ou bien est-ce que la vie humaine, la vraie vie, est plus qu'une somme de "métros-boulots-dodos" ?

Nous saluons les personnes qui aident leur prochainE, qui combattent le virus, directement ou indirectement. Combien de personnes qui, hier seulement, étaient méprisées, se trouvent maintenant en première ligne ? Parlons du milieu de la santé par exemple. La crise actuelle accentue le caractère essentiel du travail des infirmières et des infirmiers et des préposéEs aux bénéficiaires. Les médias les rangent dans la catégorie des anges. Mais la reconnaissance de l'opinion publique ne suffit pas, il faut que cette reconnaissance s'étende de manière effective dans leurs conditions de travail. Combien sont-ielles à faire du temps supplémentaire obligatoire, à travailler parfois 16h par jour et à recommencer ce manège infernal le lendemain? La fatigue s'accumule, les risques augmentent. Tout ça pue l'exploitation. Et pour couronner le tout, le système les bâillonne lorsqu'ielles veulent dénoncer.

Au beau milieu de tout ça, des milliers de personnes sans internet, sans contact, sans support. Sans-abris, prisonnières, sans statut, sans oublier les personnes qui ont de la difficulté à rester confinées chez elles à cause des conditions d'insalubrité de leur logement. Toutes les personnes coincées entre deux frontières, ici ou ailleurs. Toutes des témoins anonymes, parce que personne ne les écoute, personne ne les voit. Grève des loyers, grève de la faim …

Tout ce chaos, simplement parce qu'une poignée de riches imbéciles tenaient mordicus à prendre leurs vacances au loin, à faire des croisières, à brûler le peu qui nous reste d'écosystème. Le bateau coule, et ce sont toujours les mêmes qui écopent. La crise n'est pas finie qu'on parle déjà de reconstruire : des aéroports, des pipelines, des bateaux. Et bien nous on dit : Basta ! S'il faut reconstruire, soit, mais nous travaillerons à rebâtir autre chose. Que le monde capitaliste brûle, nous serons l'étincelle !

Nous vous posons donc la question. Dans les prochains mois, est-ce que vous travaillerez vous aussi à bâtir des solutions nouvelles ? Ou bien est-ce que vous allez travailler à maintenir le vieux problème en vie ?

Merci à celleux qui ont fait vivre ce premier mai.

Les photos soumises sont disponibles au https://clac-montreal.net/node/750

info@clac-montreal.net

www.twitter.com/clacmontreal

..
Campagne: 

Langues

Abécédaire anticapitaliste

Après CISM pendant plus d'un an, le comité agitprop de la CLAC sévit maintenant sur les ondes de CKUT à l'Émission Off The Hour un vendredi par mois. La chronique est basée sur la formule d'un abécédaire: une lettre, un mot, une tirade. Ça ne se passe pas dans l'ordre alphabétique, mais selon l'actualité. D comme dénoncer, C comme crosse ou crosseurs. Bonne écoute!



Les idées et la révolte se partagent

DIRA - Bibliothèque anarchiste - 2035 Boulevard St-Laurent Montréal dira @ riseup.net

Disclaimer notice: The host and administrators of this site, as well as the owner of both clac2010.net and clac-montreal.net domain names, in no way encourage illegal activity. The content of this site is compiled strictly for informative purposes. - April 28th, 2010 -

Avis de non-responsabilité : L'hébergeur et les administrateurs de ce site, ainsi que le propriétaire des noms de domaine clac2010.net et clac-montreal.net, n'encouragent personne à commettre des actes illégaux. Le contenu de ce site est compilé strictement à titre informatif. - 28 avril 2010 -

Connexion utilisateur