1er mai 2010, Montréal.

À l'appel de la Convergence des luttes anticapitalistes, à l'occasion de la Journée internationale des travailleurs et travailleuses, un millier de personnes défilent dans les rues de Montréal pour affirmer leur rejet sans équivoque du système capitaliste.

À 16h, au point de rendez-vous, les manifestantEs sont accueilliEs par un barrage de policiers qui décident, dans la tradition du SPVM, d'envenimer les choses en fouillant arbitrairement les sacs et en harcelant une partie du contingent.

Les organisateursTRICES profitent de l'occasion pour rappeler la tenue des sommets du g8 et du G20, à Huntsville et Toronto, les 25, 26 et 27 juin prochain.

www.clac2010.net